Quel est le rapport des expatriés à l'investissement immobilier ?

En France comme à l’étranger, l’immobilier rencontre le même engouement et règne sur les autres placements. Il séduit à la fois pour ses perspectives et son côté rassurant mais également grâce à la dématérialisation qui rend plus simple l’accession à la propriété. Quelques frontières seraient-elles en train de tomber ? Réponse. 

Que feraient les Français s’ils touchaient demain une importante somme d’argent? Sans hésiter, ils choisiraient la pierre ! C’est ce que révèle la dernière étude Crédit Foncier 2017 qui leur a posé la question. A une écrasante majorité, 70% des sondés opteraient pour un investissement immobilier plutôt que tout autre placement. La raison d’un tel plébiscite ? Le fait de devenir propriétaire rassure et est toujours perçu comme la meilleure possibilité de se constituer un patrimoine pour l’avenir de ses enfants mais aussi pour sa retraite.

Pour les français de l’étranger, la tendance se confirme de la même façon. L’immobilier se place en deuxième position des placements préférés des expatriés selon l’étude My expat 2016 - Les expatriés et l’immobilier. Et si l’on se penche plus en détails sur leur profil, on découvre que ce sont en majorité des couples mariés et qu’un tiers d’entre eux possèdent un budget pour investir compris entre 150 000 et 200 000 euros. De quoi mettre en confiance n’importe quel banquier ! Et les expatriés l’ont bien compris. Quand on leur demande quel projet d’investissement ils souhaitent solliciter dans les cinq prochaines années, l’immobilier arrive cette fois largement en tête, choisi par 49% des sondés.


Ce qui empêche de se lancer

Même si l’étude montre que les expatriés le sont généralement pour une longue durée, ils sont majoritairement intéressés par un investissement en France (52%) plutôt que dans leur pays d’expatriation (38%). Investir dans l’Hexagone est pour eux à la fois rassurant (42%) et synonyme de bon placement (45%).
Cependant, lorsqu’il faut s’agit de passer à l’action plusieurs freins les retiennent. Et en premier lieu, le fait de ne pas être présent sur place pèse le plus lourd dans la balance. Le manque de temps pour se consacrer à la recherche d’un bien constitue aussi une source importante de renoncement. 

En développant un concept unique de service à distance à destination des expatriés, My expat apporte une solution concrète à ces obstacles à l’investissement depuis l’étranger. Via une plateforme d’échanges en ligne, ses experts vous accompagnent dans l’ensemble des démarches de l’acquisition immobilière : aide à la structuration financière du projet, recherche du bien et représentation pour l’étape administrative et notariale. Spécialiste de l’investissement immobilier depuis plusieurs années pour les expatriés, les experts My expat propose un service adapté à vos attentes.

Une solution adaptée aux besoins des expatriés

Les expatriés possèdent une particularité : ils sont très indépendants ! L’étude souligne que 56% des expatriés font leurs recherches eux-mêmes avant de solliciter leurs proches ou une agence. Ils ne sont cependant pas réticents à profiter des avantages que peuvent représenter la dématérialisation des procédures. Ils sont majoritairement convaincus qu’ils peuvent rechercher leur bien, faire une offre sur celui-ci ou poursuivre des procédures de financements en ligne. Ils sont légèrement plus méfiants quant à la possibilité de signer l’acte notarié à distance, même si 40% d’entre eux seraient prêts à passer le pas.

My expat propose l’ensemble de ces services sur une seule plateforme unique. Il devient ainsi très facile de suivre le projet dans sa globalité, sans avoir se déplacer et en toute confiance.

   >> Contactez My expat <<

 

Une internationale

HIKARI – Plongez au cœur de La Havane, Tokyo ou encore Rio !

Désignant la lumière en japonais, le terme Hikari aura sans doute séduit les éditions françaises du même nom, qui à leur façon souhaitent elles aussi mettre le monde en lumière. Avec leur collection « Portraits Ville » elles ont pour ambition de renouveler le genre du livre de voyage, et de faire découvrir à leurs lecteurs de façon intime et personnelle les moindres recoins d’une métropole à travers le regard de ses habitants. Cet été, 3…
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine
En direct de nos éditions locales